Jeff Cazorla a tout fait, des studio aux plateaux télé les plus regardés, c’est un Grand !

Jeff Cazorla, Bio

A 60 ans, Jeff a déjà bien roulé sa bosse sur les scènes françaises et internationales et a usé de nombreuses cordes dans les studios ou sur les plateaux télé.

De formation initiale aux conservatoires de Toulouse et Bordeaux en classe de contrebasse, Jeff sévit dans un premier temps avec sa guitare et sa voix avec l’orchestre Jean le Cloirec, l’orchestre Frank Lavie ou encore l’orchestre Cristian Auzel dans les années 1970 à 1980.

1981 est l’année de l’évolution pour Jeff qui s’amourache de la basse. Il joue avec l’orchestre Max Alan puis l’orchestre Teddy Loom.

Pendant près de 10 ans (1986 à 1995)  il collabore avec l’orchestre Sentimental Trumpet à la basse et la contrebasse. Il enchaîne les croisières en méditerranée (Grèce, Egypte, Turquie, île de Rhodes)…

Avec Les trompettes d’Occitanie, il se produit en concerts classiques dans des cathédrales et basiliques à la basse et la contrebasse.

En parallèle, généreux de nature, il enseigne la basse électrique à l’école « Bass passion ».

Durant la même période, il accompagne aussi des têtes d’affiches telles que Daniel Guichard, C.Jérome, Gérard le Norman, …

Il enchaîne des émissions de variétés comme La Chance aux Chansons ou Sacrée Soirée.

Les 5 dernières années avant le passage au 3ème millénaire (1995 à 1999) sont consacrées à un Cabaret sur une péniche à Mont de Marsan où il apporte son univers à la basse, au chant, ainsi qu’à la contrebasse.

Il continue à enseigner la basse électrique à l’Ecole municipale de musique de Fronton.

Avec l’Orchestre du Capitole sous la direction de G. Rozhdestventski, il joue la basse électrique à la Halle aux Grains de Toulouse, « suite dead souls » de A. Schnittke

En 1999 il crée le groupe de country music « Sacramento » où il tient sa place à la basse, au chant et à la contrebasse. Il enchaîne les prestations avec un groupe de jazz au casino de Salies du Salat à la contrebasse.

Il crée le trio « Chabadabach » fusion entre Bach et le jazz et tient la contrebasse.

Enfin, il participe avec le groupe « Take Five » au festival « Sakifo » de St. Pierre à l’île de la Réunion, à la basse.

Entre 2006 et 2007, il entre dans le groupe de rock festif « Amoul Solo ».

Fort de ce parcours riche, Jeff est depuis lors bassiste du groupe de blues « Mannish Boys ». Collabore à l’enregistrement de trois CD sur Neuf (premières parties de Albert King, Calvin Russel, Bill Deraime, Popa Chuby, J.J Milteau, Doctor Feelgood…) et se produit aux concerts aux festivals New-Orleans de Innsbruck (Autriche), Fribourg (Suisse), Bressone (Italie), Jazz en Ré (île de Ré)…

En 2013, il est le bassiste du groupe pop rock « Melting Potes » et fait la rencontre artistique de « AloneSo ».

Il est aujourd’hui bassiste aux côtés de SeB (guitare et voix), Erwan (guitare solo) et Kevin (batterie).

Il apporte son univers de haut niveau, fruit de son expérience et collaborations riches et variées, pour une couleur musicale bien à lui.